jeudi 29 novembre 2018

SWEET SCARLETT "Sell your ticket" (2018)


Sweet Scarlett, c'était une magnifique chanson de Cat Stevens (sur l'album " Catch bull at four" de 1972), dédiée à la chanteuse américaine Carly Simon. C'est maintenant aussi un groupe made in (Hauts de) France, et une vraie affaire de famille. En effet  à la guitare on trouve le père Patrick Hiblot qui a su passer le relais musical à ses fils, Vincent à la basse et Rémi à la batterie et pour le  chant, c'est la compagne de Rémi, Caroline Erdman, qui s'y colle, les 2 frangins jouant aussi les choristes. Né en 2011 le projet le projet mûri jusqu'en 2015 et la sortie d'un premier album constitué de reprises de standards de rythm 'n' blues et voici ce second bébé, composé maison celui là, avec des paroles signées Clayton Harriet ; sauf une reprise de Buddy Miles "Life is what you make it" (une pièce funky à la "band of gypsys" d'Hendrix (1970) dans lequel officiait Miles aux drums).

Bon, prenons notre ticket et écoutons ce "Sell your ticket" qui s'ouvre sur  un "With you" tendance blues rock où l'on remarque les solos de guitare tranchants de Patrick Hiblot et la belle voix de Caroline (un petit quelque chose de Bonnie Tyler, en moins buriné quand même ou de la lionne Tina), "Marylou"  groove bien aussi dans ce même registre de blues chaloupé tout comme "Them cryin'weeds" sur lesquels les chœurs masculins apportent une touche soul/jazzy.  Sur  "Don't need no prince"  on a droit à des effets de guitares et à un super solo de saxo de Gérald Wisse . Le morceau titre "Sell your ticket" voit encore de beaux passages de guitares et un mélange des voix, sur le sautillant et funky  "Cool cat" également, de quoi ronronner de plaisir .
"You're the man" contient sans doute le plus ébouriffant solo de l'album, un vrai "guitar Hiblot" ce Patrick, pardon, "guitar hero" !  "Body rock" a un son moderne, dansant, funky dansant à la Prince  tandis que "Life is what you make it" est la seule reprise, déjà évoquée plus haut, bien dans le registre   de son créateur et avec "Wiseman" on reste dans le funk avec un final torride.

Beaucoup de plaisir à l'écoute de cet album  aux touches bluesy, country (quelques touches de Sheryl Crow parfois),  jazzy ou  funky. Des musiciens qui touchent leurs billes, une chanteuse prometteuse
et de bonnes compos, que demander de plus à cette Sweet Scarlett, si ce n'est aller la voir en concert
leur site pour plus d'infos : sweetscarlett.org

ROCKIN -JL

Aucun commentaire:

Publier un commentaire