jeudi 24 mars 2016

STARY OLSA - le Renouveau Médiéval - par Pat Slade









Bienvenue dans un Médiéval Revival





Добро пожаловать в Белоруссию с Старом Орсой… Mince ! J’ai oublié de couper le traducteur ! Je disais donc : bienvenue en Biélorussie avec Stary Olsa. Pardon ? Vous ne connaissez pas Stary Olsa ? Voici donc un manque à combler et une occasion de parler d’un pays qui fait aussi de la musique mais qui n’a pas de tête d’affiche. La première chose que j’ai faite avant de commencer cette chronique, c’était de regarder où était la Biélorussie étant donné que j’aurais été incapable, si l’on m’avait demandé, de la situer sur une carte.

Pour tous ceux qui aiment la musique médiévale avec des instruments traditionnels, Stary Olsa est pour vous ! Super stars dans leurs pays, ils pourraient être comparés à Malicorne chez nous (Ce qui me facilite la tâche, vu que dans le genre, il y a quelques groupes, mais on peut les compter sur les doigts d’une main). Alors pourquoi parler de Stary Olsa et non de Malicorne me direz-vous ? Les Biélorusses qui ont maintenant 17 ans d’existence, ont su diversifier les genres en jouant du traditionnel de leurs pays et en faisant des covers et c’est après avoir entendus leurs version de «Child in Time» de Deep Purple que j’eu l’envie de parler d’instruments de musique passés de mode. 

Prenons une bouffée d’air frais et sortons du carcan assourdissant de l’éternel triangle guitare, basse, batterie pour prendre des luths, des cistres de la famille des luths, un tromba marina qui serait l’ancêtre du violoncelle, une vielle à roue, une cornemuse, divers flûtes comme le sapilka ou le svirel, des bombardes et tout une armada de percussions comme un tambour à deux faces, un tambour de marche, un tambour goblet (Un genre de darbouka) et même des sabots Hollandais. Et avec tout ça, Stary Olsa va connaitre le succès. 

Stary Olsa tire son nom d’un ruisseau d’une région de l’ouest de la Biélorussie. Son répertoire comporte beaucoup de ballade du pays, de danses folkloriques et de chansons de la renaissance, ainsi que des mélodies populaires européennes du moyen âge. Ils vont travailler avec beaucoup de groupes, de musées et de centres de recherche sur les instruments médiévaux, mais aussi : des experts en chants religieux et des musiciens, dans l’espoir de pouvoir restaurer le son de ces instruments oubliés.

Leur principal objectif est de pouvoir redorer le blason de la musique traditionnelle du grand duché de Lituanie dont la Biélorussie était le centre culturel du XIIIe au XVIIIe siècle. Ils ont, à ce jour, enregistré 11 albums et publié une compilation.
Cinq hommes et une femme composent le groupe et, depuis la fin février, après avoir joué «One» de Metallica pour le plaisir, ils ont senti que quelque chose se passait et le public aussi qui leurs demanda un CD. Ils ont donc mis en marche un «Médiéval Cover album» par souscription pour pouvoir payer les droits d’auteurs, les licences et tout ce qu’il faut pour fabriquer un disque. Mais quels sont les morceaux retenus ? Que des reprises des Beatles au Red Hot Chili Peppers

«One» Metallica – «Another Brick in the Wall» Pink Floyd – «Californication» Red Hot Chili Pepper – «Ob-la-di, Ob-la-da» et «A Hard Day’s Night» Beatles – «Child in Time» Deep Purple – «Smell Like Teen Spirit» Nirvana. Vous pouvez, si vous le voulez, donner votre obole dans leurs projets dans le lien ci-dessous, CD et autres petit cadeaux jusqu’à une sangle médiévale de guitare tissée par la flûtiste elle-même.

Lien : [Stary Olsa]
On aime ou on déteste le style ancien, mais le mélange du rock avec des instruments d’une époque révolue est quand même détonnant et étonnant.
Pour découvrir le groupe voir le lien de leur site. [Site]


9 commentaires:

  1. Jon Lord doit se retourner dans sa tombe ! Mais Blackmore (et ses Blackmore's Night) serait sans doute très ému par cette reprise... Tiens d'ailleurs, j'ai lu que le Ritchie allait revenir au rock, en relancant Rainbow.

    RépondreSupprimer
  2. Blackmore's night, je n'aime pas trop ce coté médiéval rock, Il vaut mieux que Ritchie remise Candice night au placard et relance Rainbow.
    La version de "One" est bluffante, à croire que Mettalica à du vivre au moyen âge, mais j'aurais bien vu une version de "Welcome Home (Sanatorium)" par Stary Olsa.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mmmm... Il y a du bon et du moins bon chez Blackmore's Night. Et forcément, suivant ce que l'on a écouté, la déception peut être de taille (de mémoire, le 1er opus n'était pas une franche réussite ; à moins qu'il ne s'agisse du second). D'ailleurs, parfois, la facette rock est inexistante, avec du tout acoustique et des instruments typés Renaissance et bas Moyen-âge (voire central).
      D'un autre côté, leurs reprises de "Soldier of Fortune", "Street of Dreams", "Diamond and Rust", "The Temple of the King", "Rainbow Eyes" sont goûteuses. Par contre celle de "Moonlight Shadow" sent la cocotte efféminée. Et le "Can't Help Falling in Love" qui pue carrément l'appât du gain (sonnant et trébuchant).


      Supprimer
    2. Blackmore's Night était à l'Olympia en 2015 (en France ôur la seconde fois depuis la création du groupe), et visiblement la salle n'était pas pleine... Les rares spectateurs arborait des tee-shirt de DP ou Rainbow...

      Et toi Bruno, tu as des infos sur la résurrection de Rainbow ? le Richie pointe à 70 ans... mais j'avoue que s'il passait par chez moi avec une formation rock, je serai aux premières loges. Ce type est fascinant, jamais là où on l'entend, totalement en dehors des modes, très secret, sarcastique, l'anti guitar héro par excellence, humble, timide, renfrogné, et pourtant... quel talent !!

      Supprimer
    3. Il y a bien une tournée de Rainbow qui est prévue pour cette année. Blackmore reprend le dessin de la pochette de "Rising" pour illustrer les flyers. Bonne idée qui allèche les vieux fans.
      Le groupe est déjà programmé pour le Monsters of Rock du mois de juin prochain.
      Mais qui est le nouveau chanteur ? Ritchie parle d'un gars qui serait entre Freddie Mercury et Ronnie James Dio.

      Supprimer
  3. L'aurait pas plutôt la réputation d'être puant, hautain et particulièrement ombrageux le Richie Luc ? C'est une question. Mais d'après tout ce que j'en ai toujours lu...

    RépondreSupprimer
  4. Vincent,J'ai le même sentiment que toi par rapport à Blackmore, quand je l'avais vu avec Deep Purple en juillet 1985 (Un concert qui fut une véritable arnaque !!) c'étais Môssieur Blackmore qui n'en n'avait rien à foutre de son public !

    RépondreSupprimer
  5. Extra, c'est absolument tout ce que l'on veut sauf de la musique médiévale (j'en parlerai un jour du genre à partir de travaux récents), les costumes me font penser à Thierry La Fronde ou Ivanhoé, mais quelle pêche !!!!
    Dans la vidéo 1, l'ami ménestrel a du brewvé moult pintes d'un flacon de cervoise mes bons amis…

    RépondreSupprimer