jeudi 24 décembre 2015

DEBLOC D'OR 2015 - les prétendants -




Nos fidèles lecteurs l'ont remarqué, l'imposant courrier reçu en atteste, nous ne vous avons pas fait voter pour le Deblocd'or début décembre, comme les autres années. Nous avons en effet décidé de changer de date et de mode d'attribution du fameux trophée. De date d'abord :  pour ne pas faire d'ombre aux élections régionales (d'après le ministère de l’Intérieur, nous serions responsables d'au moins 50% des abstentions) et ensuite pour ne pas pénaliser les albums reçus en fin d'année, nous attribuerons le Débloc d'Or à la mi-Janvier 2016.  Et cette fois c'est le BCCDTPG (Bureau Central du Comité Directeur Troisième Porte à Gauche) du Deblocnot, réuni en assemblée extraordinaire au château de Versailles, qui décidera des lauréats. Une fumée blanche avertira le monde entier que le vote a abouti. Puis l'annonce sera faite, par Rockin', au balcon, et en 73 langues (il révise ses déclinaisons latines et le manda-manda, dialecte Zoulou). Nous espérons la présence de la ministre de la Culture, qui, si elle n'a jamais lu Le Clézio, a sans doute entendu un jour une chanson des Beatles...

Rappelons que le Deblocd'or a été créé en 2011 dans le but de récompenser et promotionner un groupe ou un artiste françophone en devenir et/ou peu médiatisé, (ce qui explique que Eddy Mitchell ou Johnny Hallyday ne l'aient jamais eu, ce qui reste un traumatisme dans leur carrière...),  qui ont sorti dans l'année un disque dont nous avons parlé dans le blog l'année écoulée.
L'histoire retiendra que les Fishbone Rocket furent les premiers vainqueurs, suivis de Laurent Zerat, du Projet Yvan Guillevic et de Rod Barthet l'an dernier. Mention aussi à 2 groupes qui ont été de presque toutes les éditions : les Chics Types et les Witch Doctors, sans oublier Sophie Kay.

Cette année nous avons recensé une vingtaine d'albums répondant aux critères (Paul Personne et Little Bob étant hors concours et non éligibles au vu de leur carrière). Alors par ordre chronologique d'entrée en scène (en gras liens vers les chroniques) :

On commence par un ancien vainqueur, Laurent Zerat et son nouvel album "Woman" largement consacré à la gente féminine, toujours versé dans le rock West coast mais aussi avec touches blues, folk, country.
Ensuite un drôle de Zu-ouave, le lyonnais ZU qui a choisi dans "Mur pour le blues" d'exprimer son blues en français de sa plume pleine de verve et humour.

Pat Kebra, on le connait bien ici, l'ex punk leader d'Oberkampf continue de tracer son chemin avec "Electrosensible", un album très rock aux textes soignées.

Rosemary Standley est la chanteuse de Moriarty, dans "Love I obey" elle remet au gout du jour musique medievale baroque folk,  une expérience magique, hors du temps et des modes, superbe.

Mellino c'est le groupe de Stéfane et Iza Mellino, ex Négresses vertes, ils nous reviennent avec un "Live" festif et coloré.

Rockin a eu du mal à sen remettre de ce "Gloires" de Jeremie Bossone, digne héritier d'un Brel ou d'une Barbara par les textes,  de Noir Dez ou d'Ange pour son coté rock.

Encore des lyonnais avec Lord Ruby, un gang de zicos expérimentés qui avec "Keep on moving" balance une pop/rock énergique riche en grattes et en mélodies.

De drôles de zigs que les varois de GRM (Guitare Rouge Music) dont le nouvel album "Et nous on est où?" est un moment de rock jubilatoire et sans prise de tête, le tout avec leur humour "so british".

The Hub, c'est Hubert06 qui avec "Providence" nous envoie droit en Louisiane avec son  swamp blues des bayous en français riche en guitares, lapsteel et autres banjo.

8TOP "l'album communautaire", c'est le projet un peu fou d'un quimpérois, Dominique Le Bars, 4 ans de travail pour réunir ses interprètes recrutés sur le net et les faire interpréter ses compos.

King Automatic, c'est un groupe lorrain à lui seul, ou plutôt un homme orchestre totalement inclassable donnant aussi bien avec son album "Lorraine exotica" dans le rock sixties que dans le reggae ou le folk des balkans.

On reste en Lorraine avec ARGR, un duo détonnant qui n'hésite pas à saupoudrer son  hard d' electro ou de hip hop, sympa et novateur.

voici un autre ancien vainqueur Yvan Guillevic, sans PYG mais avec ses Friends, pour un album acoustique tribute à Pink Floyd , avec des réinterprétations  originales.

Direction l'Auvergne y retrouver Aurélien Morro & the Checkers,  révélation de la scène blues française avec son blues chaleureux et cuivré.

Du lourd avec 58 Shots, groupe de Belfort qui avec "Don't mess with the lion"  balance un heavy  influence seventies burné et réjouissant.
On continue notre tour de France avec escale à Béziers avec "Hot & Spicy",
le dernier des Red Beans & Pepper Sauce,  dont le funk/heavy blues continue de nous régaler au fil des albums.

Keith Richards Overdose, ce sont des marseillais et leur nouvel opus "Kryptonite is allright" est à manipuler avec précaution tant il est explosif, une bombe garage/punk rock.

Encore un album concept original que "Grand écran" des Malex Kings , hommage au cinéma où la guitare hendrixienne  de Maxime Malon se marie bien aux sons du DJ espagnol Alex Pelicer.

Les messins de Gueules d'aminche donnent plutôt dans le style chanson française entre gouaille java swing, frais et entraînant.

Et pour finir le tout frais album de  Terry Brisack "Rainy day tales", écoutons l'avis de Rockin " un album qui me laisse sur le cul, d'une beauté imparable, aux multiples climats et aux paroles érudites".

ils nous sont arrivés tard dans l'année et  devraient être chroniqués début janvier, Rockin est sur le coup, mais même si ils le sont plus tard "Johan Asherton' Diamonds" et les  Shaggy Dogs concourent, nouvelle règle également.  Johan pour un album juste superbe, à la croisé d'une pop bien ciselée et arrangée, de glam rock, mais aussi de blues rock, d'américana et de classic rock riche en belles guitares et les Shaggy pour "Badaboomba" dont le titre résume bien le pub rock explosif..

Un mot aussi sur un artiste sur lequel Pat ne tari pas d'éloges, Radio Elvis, pas encore d'album mais un gros talent en devenir, nous en reparlerons surement dans les années qui viennent.

Voila n'hésitez pas à vous exprimer et nous dire qui parmi cette liste vous verriez bien sur notre podium de l'année. Tiens on devrait mettre en place un numéro surtaxé avec des SMS à nous envoyer au profit d'une fondation caritative comme "SOS des bières pour Philou"...

Verdict mi Janvier.

20 commentaires:

  1. En ce qui concerne Radio Elvis, cet année, ils n'ont sortie qu'un Quatre titres et un live du même acabit, mais je pense que l'année prochaine ils seront (Ou du moins j'espère ) dans la compétition, leurs premier album sortira au printemps 2016.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et aucun soucis, je serais sur le coup !!!

      Supprimer
    2. on compte sur toi Pat. un futur sérieux candidat ça c'est sur.

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Manu serait of course un prétendant indiscutable, mais pour son prochain album, son dernier remonte à 2014

      Supprimer
    2. Beeuuh ? Sur Mon mien y'a pourtant bien écrit 2015.
      2015 bien certainement justifié par l'ajout du "Bootlegs Sessions" et du DVD "Live at Cognac Blues Passions fessetival"

      Supprimer
    3. regarde la date de ma chronique : 7 juillet 2014 / oui c'est ça il l'ont ressorti avec des bonus

      Supprimer
  3. En ce qui concerne la mionistre de la culture, il faudrait d'abord qu'elle parvienne à faire fonctionner son système Hi-Fi de son bureau...
    C'est que ce n'est guère évident à faire fonctionner un système audio...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour moi il n' y a même pas de débat : Aurélien Morro & the Checkers et je ne dit pas ça parce que je suis un inconditionnel du Saint-Nectair.
      Joyeux Noël à toute l'équipe

      Supprimer
    2. merci, bon Noel à toi aussi!

      Supprimer
  4. je ne connais pas trop les règles pour voter mais mon quintet est le suivant : les Shaggy Dogs, suivis des 58 Shots, des Red Beans & Pepper Sauce, de Johan Asherton et des Keith Richards Overdose, avec en hors concours, les Hoboken Division. Yeah! Long live rock'n roll...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. en fait cette année, on ne vote pas, c'est la rédaction qui va choisir. Mais c'est bien que nos lecteurs donnent leur avis, il y en a plusieurs dans ton quinté qui seront surement dans le notre..

      Supprimer
  5. Aucunes références me plaisent, je passe, et je met 5000 euros pour la prochaine. Sglurpss...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. même pas 58 shots? ça c'est burné..

      Supprimer
  6. Yvan Guillevic & friends bien évidemment ! Et je ne dis pas ça parce que c'est moi.. En fait si.. J'ai mis un masque mais je crois qu'on va me reconnaitre donc bon.. Et sinon les Red Beans !!

    RépondreSupprimer
  7. Je vote (un comble...moi qui ne vote jamais....)pour Aurélien Morro. Parce que le bassiste est un copain et qu'il m' a supporté à la batterie pendant 3 ou 4 ans.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu sous-entends que si tu sortais un disque, lui, ne voterait pas pour toi ?!!! Qu'est ce qui se passait, vous n'étiez ensemble sur le tempo, ou tu jouais trop fort ?

      Supprimer
  8. Les Shaggy Dogs, Badaboomba !!!!

    RépondreSupprimer