dimanche 8 novembre 2015

BEST OF 8.11



Lundi,  c'est un Vincent bien déçu de la vision du DVd de Mylene Farmer "avant que l'ombre", pourtant fan notre chroniqueur s'est trouvé gonflé par le show et il nous explique pourquoi.

Mardi, direction Belfort avec Rockin qui nous a déniché  58 Shots, un jeune groupe nourri au bon vieux hard rock bluezy des seventies, ils ont même gardé les cheveux longs et les chemises, pour un résultat  détonnant! 

Mercredi, ça a chauffé aussi avec Bruno et  Lisa & the Lips qui est le nouveau projet de Lisa Kekaula, la lionne/chanteuse des BellRays ! Soul/funk/garage, c'est tout simplement bouillant, comme Bruno qui en profite pour pousser un coup de gueule bienvenu contre les médias et l'industrie musicale.

Jeudi,  c'est plus calme avec Pat et sa trouvaille, la chanteuse de folk ricaine Lauren O'Connell qui marche sur les traces de Joan Baez ou de Bob Dylan, une belle découverte et un nom à retenir.

Vendredi,  Luc a vu Belles familles dernier film de Jean Paul Rappeneau, une bonne comédie bien rythmée. A voir car, citons Luc : "les comédies bien écrites, vivantes, élégantes, réalisées au quart de millimètres, ça ne court pas les rues".

Samedi, Claude met plusieurs casquettes (à cause des météorites). Blagues à part, cette semaine il nous raconte la genèse de la 2ème symphonie de Wilhelm Furtwängler, le chef d'orchestre le plus mythique de tous les temps avec Toscanini. De l'histoire : Furtwängler fut pourchassé par la Gestapo puis par les alliés… Il y a même un excellent film tiré de ce drame vécu par l'artiste. Et surtout : sa musique, peu connue, dirigée par lui-même, montre sa foi dans la renaissance de la culture allemande après l'apocalypse du IIIème Reich…

3 commentaires:

  1. Les femmes étaient plutôt à l'honneur cette semaine !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 50 / 50. Parce qu'elles le valent bien.
      Women rules !

      Supprimer