dimanche 20 septembre 2015

UNE SEMAINE DANS LE DEBLOCNOT

Lundi, une chronique qui nous a fait très plaisir puisque c'est celle que nous a envoyé un fidèle lecteur, Palko, sur un groupe qu'il aime et qu'il voulait mettre à l'honneur, un groupe  méconnu, Américan  Flyer qui donnait dans le rock West Coast bien léché. Faites comme lui et n'hésitez plus, à vos claviers si vous voulez passez dans le Deblocnot!
Mardi Rockin nous a fait découvrir un tout jeune guitariste chanteur anglais qui pourrait bien être la relève des Eric Clapton, Gay Moore et autres as du manche; Laurence Jones qu'il s'appelle, retenez ce nom! (ci contre)
Mercredi,  pour changer des disques avec des filles peu vêtues, Bruno a donné dans l'homme à poils. Boomerang, le groupe de l'ancien clavier de Vanilla Fudge. Mark Stein a lancé ce groupe... qui lui est revenu dans la gueule !!
Jeudi, Pat a rendu hommage au tonton éloigné de Rockin (authentique), Guy Béart qui s'est éteint à 85 ans, un peu oublié mais qui laisse quelques très belles contributions au patrimoine de la chanson française.
Ensuite, changement de genre, l’infatigable Pat s'est rendu au théâtre, le théâtre des rêves des joliment nommés Dream Theater, et leur heavy métal progressif ; et Pat de nous ressortir ses souvenirs de leur concerts de 2004 et 2005. Pat ou la mémoire d'éléphant du Deblocnot !
Microbe et gasoil
Cinoche Vendredi avec Luc qui a été voir Microbe et Gasoil, un film de Michel Gondry, road movie initiatique pour 2 ados, divertissant, pertinent et pas moralisateur, des qualités qui se font rares à cette heure de cinéma normalisé et pourri par les blockbusters à la con...
Enfin Claude fini la semaine en bonne compagnie, avec Hector Berlioz, Théophile Gautier et Régine Crespin, le premier mettant en musique les poèmes du second, le tout chanté par la troisième, l'occasion aussi de rendre hommage à cette grande dame et diva décédée en 2007.

Bon dimanche et bonne semaine, à Mercredi surtout bande de coquins avec la suite de la saga à succès de Bruno sur les pochettes de disques les plus sexy... et on se quitte en musique avec Guy Béart.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire