mardi 20 janvier 2015

LES BLOUZAYEURS "Blues de là !"



Les Blouzayeurs... Drôle de nom, mais qui sonne bien, associant blues et gouaille, le blues des rues en quelque sorte. Ces Blouzayeurs sont en fait un duo formé en 2012 : ZU : guitare, chants, paroles et musiques accompagné à l'accordéon de Pascal Rosiak, entendu par ailleurs notamment aux cotés de Lenny Lafargue. Des textes en français posés sur un duo guitare/accordéon ce n'est pas banal et, ma foi, cela fonctionne plutôt bien, tant ce blues aux parfums  de Louisiane est festif et respire la fraîcheur et l'humour, à l’image du titre "Blues de là" clin d'oeil au "Bouge de là" de MC Solaar.
credit photo JP Porcherot
"BB, Albert et Freddie" est bien sur un hommage aux 3 King du blues. Ça joue avec les mots, ça swingue et en même temps c'est une petite histoire du blues, "c'est l'histoire d'un mec qui veut faire du blues"... Belle entrée en matière que ce titre.
Décidément, ces gars ont de bonnes références comme le prouve la suite "Blanc-bec", référence à l'albinos texan Johnny Winter et au fait de chanter le blues quand on ne vient pas des berges du  Mississippi mais de celles du Rhône, et ils s'en tirent plutôt  bien les Blouzayeurs.
Et ils n'ont pas peur d'aborder des sujets originaux, rarement abordés en chanson, comme pisser dans la neige... ("Pis c'est tout") ou de faire dans la poésie avec "Que le rose nous grise" et son tempo qui évoque de loin  "Mannish boy" ou encore adapter du Freddie King, "I'm tore down" qui devient "J'suis bourré". Pas de doute ce ZU a une bonne plume et il le prouve encore avec le sensible "Bien sûr c'est facile" suivi de l'excellent "Hector a bien raison"( "Eh vise un peu où j'ai mis le pied, j'suis pas dans la merde, j'ai mis l'pied dans un blues")...On notera aussi quelques  calembours bien sentis comme  "j'ai jamais eu d'ex... en Provence" dans "Les filles septentrionales" ou encore les textes ancrés dans le quotidien de "Ma chopine" ou "Ok tu te casses". Un titre capté live pour se quitter "On ne vit qu'une fois", nul doute que sur scène ce coté festif et entraînant doit ressortir.
Du bon blues en français qui œuvre dans la continuité des pionniers du genre, les Patrick Verbecke, Benoit Blue Boy, Bill Deraime, Paul Personne ou Lenny Lafargue et mélange agréablement blues rural, zydeco et chanson française.

Ils sont publiés sur le label Bluesiac de notre ami Mike Lecuyer: brennus-music.com/bluesiac
leur site pour les dateszuzine.com

Aucun commentaire:

Publier un commentaire