lundi 9 septembre 2013

"26ème édition du Festival Country Rendez-vous " par Rattlesnake JC







Depuis 1991, Rattlesnake JC, notre grand spécialiste de la musique country au Déblocnot, se rend en Haute-Loire pour le "meilleur festival country music hors États-Unis", un titre que le CMA (Country Music Association) de Nashville a décerné au festival de Craponne-sur-Arzon.
Un festival que ce venimeux serpent à sonnettes ne louperait pour rien au monde.... à toi JC :



Le dernier week-end de juillet, s’est tenu la 26ème édition du Country Rendez-vous Festival de Craponne sur Arzon (Haute Loire).
Cette manifestation, totalement consacrée à la musique,  est devenue au fil des années  l’évènement incontournable  des amateurs de Country Music.
Pourtant, une crainte majeure subsistait à l’approche de ce rassemblement : le départ du Président  Georges CARRIER, en place depuis 1999, qui a tant œuvré pour la réussite de ce Festival.
Pour le remplacer, une équipe dirigeante présidée par Blandine PELIN et composée de figures historiques comme Jeff BLANC (Déjà présent en 1988 !), Jean-Marc DELON ( Mr Banjo, qui accompagne SANSEVERINO) ou Jean AGOSTINI (Highway FM).


VENDREDI 26 JUILLET 2013 :

THE SWING COMMANDERS
(UNITED KINGDOM) :  5 musiciens (guitare, contrebasse, fiddle, cuivres, drums, harmonies vocales)  qui ont idéalement débuté cette soirée et conquis le public : Swing, Boogie-Woogie, accents jazzy des années 40. Leur univers est celui de Glenn MILLER, The ANDREW SISTERS, Bob WILLS ou … Cab CALLOWAY.

WHISKEY & WOMEN
(USA) : 3 nanas (Renée, Rosie & Joan) complètement secouées qui jouent – très bien -de la musique cajun (forte communauté à San Francisco) teintée de blues, d’irish music, de bluegrass ou de rock &roll. Les instruments sont à leur image : 2 violons, 1 accordéon sérieusement  remanié, 1 caisse claire, des stand-boxes en guise de percussions . Une prestation très festive qui a également séduit le public . Le festival est bien lancé.


Whiskey And Women


SAM RIGGS & NIGHT PEOPLE (USA) : de la  bonne Country –Americana actuelle made in AUSTIN,  très agréable à écouter, un peu dans le style de Randy ROGERS (CRV 2004) ou Owen TEMPLE (CRV 2009). Ce groupe a fait forte impression et leur excellent CD « Lighthouse », sorti en 2012 s’est bien vendu à la boutique du festival.

AUDIE BLAYLOCK & REDLINE (USA) : du Bluegrass classique interprété à la perfection par Audie BLAYLOCK, ex-guitariste de Jimmy MARTIN accompagné de virtuoses au fiddle et au banjo .

THE PEAR RATZ (USA) : du Rock Texan pur et dur interprété par des ex-métalleux influencés par Waylon JENNINGS ou Billy Joe SHAVER. Excellent, ce groupe, une vraie découverte ! Parfait pour terminer en beauté  cette première soirée très réussie dans des conditions météo idéales.

SAMEDI 27 JUILLET 2013 :

MRJAY‘S BAND (FRANCE) : un groupe français  à la hauteur de l’évènement,  avec des reprises mais aussi des compos personnelles, dans un style « twangy » grâce à Mr JAY au chant, à Bruno LIGER (Dobro) et Lionel WENDLING, le "Mr Pedal-Steel frenchie", deux musiciens de très haut niveau et reconnus aux États Unis.

THE STARLITERS (ITALY) : un show impeccable de ces Transalpins très classe et talentueux , dans l’univers des années 50 (honky tonk, rockabilly, swing, boogie), de Hank WILLIAMS à Ernest TUBB.

WILL BANISTER & THE MULBERRY BAND (USA) :  une prestation sobre et efficace pour ce nouveau George STRAIT qui a largement convaincu le public. Outre son idole, on ressent l’influence de Hank WILLIAMS, Clint BLACK, Alan JACKSON ou George JONES.

JB & THE MOONSHINE BAND (USA) : de la country actuelle venue du Texas pour un show très moyen voire désagréable et qui se terminera avec l’apparition de la pluie, prévue pourtant le lendemain.

STEPHANIE URBINA JONES (USA) : une chanteuse tex-mex qui sera impossible de juger vu les trombes d’eau qui ont obligé le public à quitter prématurément  le site.  Dommage !





DIMANCHE 28 JUILLET 2013 :




Cyril Amblard (Norfolk AC)

  NORFOLK AC (FRANCE) : un groupe local de CLERMONT-FERRAND emmené par un chanteur, Cyril AMBLARD, fan de Bruce SPRINGSTEEN. Reprises du boss ou compositions originales, le résultat est excellent : c’est de l’Americana made in France inspirée aussi de Steve EARLE, Randy ROGERS ou John MELLENCAMP. Dommage que les fortes  pluies aient perturbé leur passage. A revoir absolument !  Pour info, ils ont sorti 2 CD et fait les premières parties de Paul PERSONNE et Elliott MURPHY.

FRANCK SOLIVAN & DIRTY KITCHEN (USA) : un groupe de Bluegrass joué par des musiciens hors pair. De quoi satisfaire les amateurs du genre. A noter une reprise du méga tube « The Letter » des BOX TOPS ! Dommage que certains morceaux , trop jazzy, se soient un peu éternisés.  

JOHN DAVID KENT (USA) :  un groupe de Country-Rock aux allures de Boy’s Band qui aura eu le mérite de faire cesser la pluie et d’assurer gentiment la transition avec ce qui va suivre !


The Mavericks

THE MAVERICKS (USA) : une prestation magistrale de ce groupe mythique , tête d’affiche du festival. Raul MALO et ses musiciens (guitares, claviers, cuivres, accordéon, maracas...) ont enchaîné une vingtaine de classiques et morceaux de leur dernier album ( In Time )  dans leur style inimitable mêlant country traditionnelle, rythmes latinos et caribéens. Quels frissons quand Raul MALO a interprété «  Here Comes the Rain »  seul à la guitare acoustique !

THE PINE LEAF BOYS (USA) : ce groupe de LAFAYETTE (LOUISIANE) a mis le feu en proposant au public un show très rythmé et épicé de Cajun & Zydeco  tendance blues-rock . Il se terminera par le grand classique « Jambalaya » pour une « jam » avec les autres musiciens présents encore sur le site.

Ce 26ème COUNTRY RENDEZ-VOUS FESTIVAL aura été une excellente édition. Une fois de plus, le public (environ 18000 personnes) aura été convaincu par la qualité et la grande diversité de la programmation . Félicitations à la nouvelle équipe dirigeante qui avait la lourde tâche de succéder à Georges CARRIER et son staff et qui aura réussi à relever le défi. Bravo également aux bénévoles qui ont fait un boulot incroyable malgré les conditions météo désastreuses du dimanche et à Johnny DA PIEDADE, l’inégalable speaker officiel de l’évènement. 




1 commentaire:

  1. Bon ben je vais pas trop m'attarder parce que on partage pas du tout le même avis, sauf vot' respect cher Rattlesnake! Pour moi (et je suis pas le seul) une des affiches les plus calamiteuses depuis 20 ans! Avec des formations qui auraient dû rester aux States! A commencer par the Pear Ratz qui nous ont fait amèrement regretter Whyskey Meyers de l'an dernier, ca jouait absolument pas! Quant'a Mavericks, franchement pas de quoi en faire un plat! Une bande de ringards qui font de la variétoche tout juste bonne pour les casinos de Las Vegas! C'est de la country-music ca?

    Le communiqué d'auto-satisfaction que l'on trouve sur le site du festival en dit long sur la suffisance de la nouvelle équipe! Désolant.

    Ah oui de tout cela je sauve Audie Blaylock, Frank Solivan et Swing Commenders. Bon je devais pas m'attarder.....

    RépondreSupprimer