mardi 18 janvier 2011

TRANSPHER - Une nuit dans l'espace (DVD live 2011) par Rockin-jl


Voila un groupe français (encore un !) qu’il m’est particulièrement agréable de chroniquer, en effet même si je suis pas un bretonnant pur et dur, je suis particulièrement réceptif au rock celtique, qu’il nous vienne de Bretagne (Matmatah, Armens, Merzhin, EV, Red Cardell, Tri Yann, Storlok, Soldat Louis sans oublier les grands anciens Stivell ou Servat) ou d’outre Manche (Pogues, Waterboys, Big Country, Bongshang..), et j’allais négliger les excellents espagnols de Celtas Cortos ! Ces Transpher je les suis depuis un moment, depuis leur excellent premier album "Fresh Capsule" en 2006 , suivi de "20h22" en 2009 , puis de ce DVD live.





Voila un groupe festif et rafraîchissant qui allie bons textes et qualité musicale, ce qui n’est pas si fréquent dans un paysage musical français sinistré et passé au napalm sauce star’ac. Autour du chanteur/compositeur Jean Marc Houdayer, on trouve à la batterie Fred Menu, à la basse Franck Fafin, à la guitare et au violon René Mirat, au Violon Tristan Alzial, à la cornemuse Muriel Gadault, au bouzouki (et en kilt!) Philippe "Philgood" Sternis et à l’harmonica Christophe Dupeu . Le nom de ce dernier vous dit peut être quelque chose, un de nos meilleurs harmonicistes, auteur de méthodes d’harmonica et sideman très demandé, qui a tourné avec Johnny (on l’entend notamment sur le "Live In Vegas ") et fait partie du Peter Alexander Band qui sortit 2 excellents disques dans les 90’s. Il apporte ici une teinte bluesy/country à la musique enlevée de cette joyeuse troupe où s’entrechoquent la culture bretonne, le folk irlandais, le rock alternatif et la chanson française.




Les 11 titres présents sur ce DVD , enregistré live à Melun, sortent des albums pré-cités. J’apprécie particulièrement "gare du Nord " , un vrai "hit" en puissance, morceau à l’ambiance rappelant le Pigalle de "la salle du bar tabac de la rue des Martyrs" ; "Belfast", belle ballade irlandaise au texte tout en sensibilité ;" les filles de Saint Malo", dans la traduction des chansons de marins un peu coquine (mais pas vulgaire pour autant). On voyagera aussi " au vent des Highlands " avant de s’envoler faire un "cosmic trip" . L’humour est souvent de mise avec des titres comme "Web came " ou encore l’énigmatique "la dame en noir" .
Et comme dans tout bon "Fest-noz" qui se respecte on terminera par l’incontournable "j’entends le loup le renard et la belette" ..

Ce DVD - de bonne facture pour un produit fait maison- restitue bien la bonne humeur et l’envie de jouer des Transpher, leur énergie aussi, c’est bien simple je me suis levé plusieurs fois de mon canapé pour danser un "an-dro" improvisé, risquant de renverser ma bolée de cidre au passage..
Vous trouverez sur leur site les 2 cd et ce DVD (pour ce dernier pas encore en vente à de jour):
http://www.transpher.net/_site/index.php

et ici un petit extrait : http://vimeo.com/13083300


(et demi)


Mais je laisse la parole à Jean Marc, le chanteur compositeur du groupe qui va nous en dire un peu plus :

Rockin-jl:J’ai bien regardé les noms des membres du groupe, pas de Le Goff ni de O’Hara...alors comment vous est venu cette passion du rock celtique et comment est né Transpher ?
JM: On nous pose souvent cette question, pourquoi nous, les parisiens de souche, on joue du rock celtique. On oublie que beaucoup de français jouent du blues, du jazz, de la soul, du funk, etc.. et pourtant leurs racines sont bien plus éloignées du Mississippi que de la Bretagne, de l'Irlande ou l'Écosse. Il y a une dizaine d'années nous jouions des reprises rock, blues, pop dans les pubs comme de très nombreux groupes mais nous avions eu l'idée, pour nous démarquer, de monter un set uniquement de standards irlandais. Nous avons fini par prendre plus de plaisir avec ce répertoire, qu'avec le reste. Un jour j'ai demandé à Philippe de mettre en musique les paroles d'une chanson (Belfast) que j'avais dans un tiroir depuis longtemps, sans pouvoir en tirer une version satisfaisante. Il m'a joué le lendemain même ce qu'il avait composé, j'étais conquis ! Transpher est né à ce moment-là. Nous avons décidé de nous consacrer uniquement à la composition. Philippe, c'est l'âme celtique du groupe.




Quelles sont tes influences ou quels groupes de rock celtique écoutes tu ?
Pour ma part, je n'écoute que des groupes celtiques peu connus (par le biais de myspace) pour découvrir ce qui se fait en dehors des circuits marketing. Franchement les surprises (les bonnes) sont souvent au rendez-vous! Mes influences personnelles sont plus larges : rock, chanson française, blues. Je pense que c'est ce qui fait la particularité de notre musique, la rencontre d'un univers plutôt rock (le mien) et celui de Philippe plus traditionnel.

Un mot sur Christophe Dupeu, comment cet harmoniciste très demandé a-t-il atterri chez vous, d'autant que je connaissais surtout dans un registre bluesy ?
Pour parler de Christophe, il faut d'abord que je parle d'un musicien d'exception : René Mirat (qui a travaillé entre autres avec Gildas Arzel). Philippe l'a appelé alors que nous n'avions plus de violoniste. Nous sommes allés enregistrer par son intermédiaire chez Christophe Dupeu (tous les deux, membres du P.A.B). Lors des sessions je voyais que Christophe, de temps en temps, prenait un harmo pour tenter quelques interventions sur nos chansons. Tout naturellement je lui ai demandé si ça le branchait de jouer sur le CD. La suite ce fut un second album chez lui et nous l'invitons parfois sur nos concerts (comme sur ce DVD), je pense qu'il vient par plaisir...enfin, il faudrait peut-être lui poser la question ..


Vos CD sont auto-produits, j’imagine que pour un groupe comme le votre c’est un peu le parcours du combattant pour se faire connaître ?
Il n'y a pas de miracle. Un groupe comme le nôtre ne se fait connaître que par la scène : il faut les trouver (c'est du boulot) et surtout y être efficace pour pouvoir rebondir sur une autre. Pour l'instant on se débrouille, on dépense de l'énergie parce qu'on croit à ce qu'on fait et que le public nous le rend. Ce travail d'investigation fait partie des tâches inhérentes à chaque groupe auto-produit : pas toujours drôle, mais en contrepartie, nous avons une entière liberté sur nos choix et sur notre création musicale. Internet nous a aussi permis d'avoir une vitrine très intéressante et des contacts grâce à un site de qualité.

Des projets ? nouveau CD, tournée ?
Avec Transpher, nous travaillons sur l'idée d'un concept-album qui suivrait la trame d'une histoire.
La seule chanson inédite du DVD (Souquez!) est d'ailleurs un peu le point de départ de ce projet. Côté dates, nous démarchons actuellement pour la saison prochaine, septembre 2011-2012, nous attendions la sortie de notre DVD pour nous tourner vers les festivals.



Merci j’ai passé un bon moment à visionner votre DVD, quand vous voulez pour un concert en Bretagne ! Le mot de la fin ?
Merci à vous et bravo pour vos chroniques qui sortent des sentiers battus ! Nous avons passé de très bon moments en Bretagne quand nous sommes venus y jouer en 2008 et 2010. Si l'on suit la loi des séries on devrait y revenir en 2012 !
Keep On Celtin' !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire