mardi 7 juin 2016

TRANSPHER "Black Sam" (2016)

Nous avions quitté le groupe Transpher début 2011 avec un DVD pris sur le vif  et une petite interview de leur chanteur Jean Marc Houdayer que je vous invite à relire pour en savoir plus sur ce groupe parisien qui a fait du rock celtique son crédo (transpher/ une nuit dans lespace).
Autour de Jean Marc ou trouve toujours Philgood Sternis (bouzouki, guitare), Franck Fafin (basse) , un nouveau batteur: Nico Tanquart, 2 membres du Pater Alexandeur Band : René Mirat (violon, guitare) et Christophe Dupeu (harmonica), et Loïc Pelletier (violon).
 Ils ont pris leur temps depuis et arpenté scènes et festivals et les revoici  avec sous le bras un nouvel album enregistré et mixé par Christophe Le Sager.


Le drapeau noir est hissé d'entrée avec l'histoire de Black Sam le pirate et le ton est donné: pas de quartier, des tonneaux de  rhum et des abordages! Ce Rock celtique festif et entraînant  emmené par des  violons survoltés nage dans les mêmes rades que ceux de  Soldat Louis ou Red Cardell .
Direction les pubs de Dubin ensuite avec "In the night", là encore très festif et qui évoque les titres enlevés des Pogues.  Retour en Bretagne avec "Breizh storming" (bien vu le jeu de mots!) entre rock celte et chanson de marins,  pour évoquer le crédo du groupe : "c'est pas la pluie qui va nous empêcher de battre le pavé/ l'étendard breton est levé/ toutes les mains sont prestes à claquer/ on est venus pour faire la fete et rien pourra nous faire ripper", du sur mesure pour les Fest Noz ou l'interceltique!
Mais nos flibustiers ont plus d'un tour dans leur sac, la preuve avec "Best friends" plus proches des Jam ou des Clash période "London calling" et où les guitares sont sur le pont.
On sort la cornemuse avec "Le vent des Highlands", une relecture d'un titre de leur album de 2009 "22h22", une belle ballade écossaise à écouter en kilt et en savourant un Scotch alors que "les trois soeurs" est une vraie chanson folk, une tranche de vie à la Malicorne ou Tri Yann. Une autre ballade avec la sensible "Luna girl" et une autre reprise issue de leur premier album "Fresh capsule" (2006), "les filles de Saint Malo", ça fait un peu titre de chanson paillarde mais ce n'est pas le cas même si un peu coquin, encore une chanson de marin pour faire la fête  avec un Dupeu qui s'éclate à l'harmo.
On termine avec "Compagnons de route", belle chanson d'amitié virile au souffle épique.

Retour gagnant donc pour les Transpher qui comme on l'a vu savent élargir les horizons de leur "celtic rock" et varier les plaisirs tout en gardant en toutes circonstances une énergie communicative.
Avec leur  répertoire taillé pour la scène, ne les manquez pas s'ils passent vers chez vous, dates sur leur site :transpher.net/site/concerts

Rockin "barbe rouge"-JL

Aucun commentaire:

Publier un commentaire