lundi 11 mai 2015

FOREIGNER - "The Story" - (Part Two, 1983/2003) par Philou



Malgré le succès que le groupe a récolté avec le carton de "Foreigner IV", l'ambiance n'est pas vraiment au beau fixe au sein du quatuor (Lou Gramm, Mick Jones, Dennis Elliott, Rick Wills) qui va mettre 3 longues années pour préparer un nouvel album qui sort finalement en décembre 1984.
La montée de MTV va poser de nouveaux défis au groupe qui va se retrouver devant un nouveau public qui les attend au tournant.
"Agent Provocateur" (1984)
Comme sur la plupart de ses albums, l’Étranger a encore le cul entre 2 chaises.... d'un coté, les rocks bien enlevés et les riffs appuyés de Mick Jones ("Tooth And Nail", "Reaction To Action", "Stranger In My Own House", "She's Too Tough") et de l'autre, les ballades mièvres qui dégoulinent de synthétiseurs très estampillés années 80 ("Down On Love" et surtout le méga tube "I Want To Know What Love Is"). Un single qui va remporter un énorme succès et sera numéro 1 aux USA, au Royaume-Uni, en Pologne, en Nouvelle-Zélande, en Norvège, en Irlande, au Canada et en Australie.
 "That Was Yesterday", "A Love In Vain" et "Two Differrents Worlds" restent quand même des titres élégants, mais la production d'Alex Sadkin et de Mick Jones est beaucoup trop polie et arrive même à diluer le grain soul de la voix de Lou Gramm.
"Agent Provocateur" est finalement le parfait exemple de la dualité incompatible de Lou Gramm et de Mick Jones, une incompatibilité qui a souvent gâché la qualité de leurs enregistrements précédents.
Tout ça n'affecte pas les ventes d'albums malgré des fissures qui commencent à apparaître sur la façade de la belle maison FOREIGNER. En effet, Mick Jones veut s'orienter vers un son plus pop, tandis que Lou Gramm veut revenir aux racines rock du début.
Au fait Mick, est-ce que tu pourrais rebrancher un peu ta Gibson et mettre ton Synthétiseur Casio au placard ???

"Inside Information" (1987)
Après une décennie de succès, la formidable machine FOREIGNER a commencé à donner des signes de faiblesse et les tensions entre Lou Gramm et Mick Jones sont devenues de plus en plus intenables. Malgré tout cela, le groupe essaye de mettre de côté ses divergences et publie un nouvel album en décembre 1987 : "Inside Information".
Malheureusement, si la qualité de la production est irréprochable, on ne peut pas dire la même chose des compositions. En effet, l'album est quand même plus homogène et plus réussit que le précédent, avec quelques titres imparables comme "Heart Turns To Stone", "A Night To Remember", "Counting Every Minute", "The Beat Of My Heart" et le tube "Say You Will", mais il sombre dans la banalité et la guimauve avec "Inside Information", "Out Of The Blue" et surtout le sirupeux"I Don't Want To Live Without Your Love".


De toute façon, Mick Jones et Lou Gramm ne se supportent plus et le chanteur quitte FOREIGNER en mai 1990. Il part en tournée pour promouvoir son 2ème album solo "Long Hard Look" et après la tournée, il fonde l'éphémère groupe SHADOW KING en compagnie de Vivian Campbell (DIO, WHITESNAKE), Bruce Turgon et Kevin Valentine
SHADOW KING sortira un album en  octobre1991 (réservé pour les les fans hardcore du Lou) et disparaitra rapidement dans la nature après 1 ou 2 concerts...
Lou Gramm


Comment imaginer FOREIGNER sans Lou Gramm ???
De toute façon, pour les fans, la voix de FOREIGNER c'est Lou Gramm et pi c'est tout !!! Son remplaçant, un certain Johnny Edwards et même si c'est un bon chanteur, ils n'en ont rien à battre... et pourtant le gars Johnny n'est pas un débutant (MONTROSE, NORTHRUP, KING COBRA, WILD HORSES) et il assure plutôt pas mal au niveau guitare.
"Unusual Heat" (1991)

Le 14 juin 1991, le 7ème album de FOREIGNER "Unusual Heart" est dans les bacs et les fans ne se précipitent pas pour l'acheter, c'est le moins que l'on puisse dire...
Le disque est un énorme échec commercial et avec du recul, il n'est pourtant pas si mal.
Johnny Edwards chante dans un registre vocal qui rappelle évidemment plus celui Lou Gramm que celui de Lemmy Kilmister et il s'implique également dans la composition des morceaux. En effet, quelques titres valent le détour comme "Lowdown And Dirty", "Moment Of Truth", "I'll Fight For You", "Montain Of Love" et "Ready For The Rain".
Admirablement produit par Terry Thomas, l'album aurait du plaire aux aficionados de Hard FM puisant et mélodique et mérite aujourd'hui certainement une seconde chance.
Pour couronner le tout, la pochette est super moche !!!

Atlantic Records, vu la débâcle de "Unusual Heart", essaye de convaincre Mick Jones et Lou Gramm d'enterrer la hache de guerre. Après 2 années de discorde, Lou Gramm réintègre FOREIGNER en avril 1992 et la maison de disques profite de l'événement pour publier une nouvelle compilation "The Very Best... And Beyong" en septembre de la même année. Encore une complil' !!! oui, mais avec 3 inédits...
Entre temps, Rick Wills et Dennis Elliott ont fait leurs valises et Mick Jones recrute de nouveaux musiciens : Mark Schulman à la batterie et Jeff Jacobs aux claviers. De son coté, Lou Gramm a amené le fidèle Bruce Turgon (basse, guitare, vocaux) avec lui.

"Mr Moonlight" (1995)
L'album de la réunion (Mr Moonlight") sort en 1995, mais en ce milieu des années Grunge, FOREIGNER appartient déjà au passé et ce n'est pas le retour de Lou Gramm qui va changer quelque chose. 
La voix de Lou Gramm est toujours aussi sublime et le talent de composition de Mick Jones ne semble pas montrer de signe de rouille, pourtant en grattant un peu, on se rend vite compte que l'album ne propose essentiellement que des ballades ou des morceaux mid-tempo.
Seuls "White Lies", "Under The Gun" et l’insupportable instrumental "Big Dog" cartonnent un peu. Les autres compos sont plutôt réussies ("Rain", "Running The Risk", "Real World" mais on aurait aimé que l'ensemble soit plus nerveux, plus pêchu.
De toute façon, l'album se vendra encore moins bien que le précédent et va patauger au fond des charts US.

Mick Jones & Lou Gramm live 1995.

La fin des années 90 est difficile pour FOREIGNER qui continue pourtant à tourner dans le monde entier en compagnie de "vieilles gloires" comme les DOOBIE BROTHERS, REO SPEEDWAGON, PETER FRAMPTON, EDDIE MONEY, DAVE MASON, JOURNEY...
A la veille d'une série de concerts au Japon en avril 1997, Mick Jones reçoit un appel téléphonique pour le prévenir que la tournée est annulée : Lou Gramm a été diagnostiqué avec une tumeur au cerveau. Il passe 19 heures sur le billard  et après un traitement médical très lourd et 6 mois de repos, il reprend la route avec FOREIGNER.
Mais la maladie et les médicaments ont fait des ravages, le timbre de sa voix a changé et il a de terribles difficultés à chanter ("feels like the first time") comme auparavant.

Pour couronner le tout, sa querelle avec Mick Jones est loin d'être terminée. Les tensions sont toujours présentes et le poussent vers la porte de sortie, au début de l'année 2003.
Lou Gramm (devenu un "born-again Christian") laisse le soin à Mick Jones de rassembler les morceaux de FOREIGNER, une fois de plus...

A lire également la 1ère partieForeigner story part one
a voix de Gramm est en pleine forme et de l'aréna-rock songwriting de Jones ne montre aucun signe de rouille, mais quel est le point? Nous avons entendu tout cela avant-les ballades ("Until The End of Time"), les chansons pop ("blanc de Lie»), les rockers ("Under The Gun"). - See more at: http://translate.googleusercontent.com/translate_c?depth=1&hl=fr&prev=search&rurl=translate.google.fr&sl=en&u=http://articles.chicagotribune.com/1995-04-13/features/9504130262_1_star-mick-jones-lou-gramm&usg=ALkJrhjfz6I8E4kASxWWJmhLRi_qKD7XyA#sthash.YgWke9k8.dpuf



"Lowdown & Dirty" (de l'album "Unusual Heat") Live 1991 avec Johnny Edwards



"Soul Doctor" (un inédit du Best Of "The Very Best... And Beyong") Live 1994.

3 commentaires:

  1. Bon ben je dois avoir de la peau d'hareng dans les oreilles...J'adore "Agent Provocateur", A Love In Vain est un bijou, "Inside Information" s'écoute vraiment bien et le son d'Unusual Heat est dément (Only Heaven Knows)...Après c'est poubelle direct, Foreigner étant en concours avec Toto pour celui qui sortira le plus de compiles...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'ai du mal avec "Agent Provocateur", à part 3 ou 4 titres.. mais j'aime bien "inside information"....c'est à partir de cet album que j'ai laissé tomber l'Etranger.

      Supprimer
  2. même remarque que Philou.Ramone

    RépondreSupprimer